mercredi 28 septembre 2016

La mini-homélie de la semaine ! ... n°3



« Si vous aviez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous auriez dit au sycomore que voici : ‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’, et il vous aurait obéi. »
(Lc 17, 5-10)


Il arrive bien souvent que la connaissance des univers symboliques de la Bible et de la tradition chrétienne apporte à notre compréhension des textes, même les plus célèbres, une richesse nouvelle. L’Évangile de ce Dimanche en est une illustration. 

A la première lecture, cette Parole du Christ souligne simplement notre manque de foi en nous montrant tout ce que nous pourrions faire de 'merveilleux' si nous en étions moins dépourvus. Mais honnêtement, n'aurions nous rien d'autre à faire de notre peu de foi, que de déraciner des arbres magnifiques pour les 'planter' dans la mer ? N’y a t'il pas autre chose que le Seigneur veuille nous faire entendre ? Peut-être .... 

Une approche symbolique peut nous donner des éléments de réponse.
-  Dans le monde biblique, la mer représente le mal, la peur, le doute, la mort. Quand l’Évangile nous dit que Jésus marche sur l'eau, c’est sur ce mal qu’il manifeste sa puissance.
- Le sycomore, quant à lui représente la vanité des biens matériels, la sécurité illusoire que confèrent le sentiment du bon droit et les convictions bien enracinées. C’est cette vanité que Zachée dépasse et laisse derrière lui en grimpant sur le sycomore pour enfin rencontrer le Christ.


On peut alors entendre dans ce verset, une invitation à puiser dans notre peu de foi pour déraciner du vain confort dans lequel nous nous plaisons tant, l’arbre de nos certitudes, et pour aller le planter ‘dans la mer’, là ou sévissent le mal et la souffrance, là ou, avec le Christ, nous pouvons être les promoteurs du bien, de l’amour, de la vérité et de la Vie.


Alain Novel

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Agenda