jeudi 20 octobre 2016

La mini-homélie de la semaine ! ... n°6



« Le publicain redescendit dans sa maison ; c’est lui qui était devenu juste, plutôt que le pharisien » (Lc 18, 9-14)

Dans l’Évangile de ce dimanche, Jésus met en perspective deux hommes se rendant au temple pour prier. Le premier est un pharisien, observant la Loi, figure respectée de la société juive de l’époque. Le second est publicain, méprisé par ses contemporains pour deux raisons : il collecte l’impôt et travaille indirectement pour l’occupant romain. Sans surprise pour nous qui connaissons le Christ, mais au grand dam de ses auditeurs de l’époque, c’est ce dernier, pécheur public, qui se trouve justifié.  
Que manque-t'il donc à ce pharisien, qui fait tout ce qui est juste selon la Loi ?  Il nous donne lui-même la réponse dans sa prière, en disant Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes'. Sa vie spirituelle, sa pratique religieuse, le respect scrupuleux des prescriptions, le conduisent à se féliciter de n'être "pas comme les autres". Sa foi le prive de toute forme de relation ! En croyant tout maîtriser,  il se retrouve séparé, des autres et donc de Dieu.
Essayons d'entendre cette invitation du Seigneur à être, comme le publicain, capable de reconnaître notre péché, et ainsi (re)devenir des êtres de relations.
Alain Novel

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Agenda